Compte Rendu

Publié le par Prix BEL AMI


LE PRIX BEL AMI 2007 A ETE DECERNE LE 1ER MARS DANS LES SALONS DE L'HÔTEL BEL AMI À :




















 



Elisabeth Reynaud
pour :
 Madame Elisabeth, sœur de Louis XVI Ed. Ramsay.

Petite fille de Louis XV et soeur de trois rois de France, Louis XVI, Louis XVIII et Charles X, Madame Elisabeth se tient au tout premier plan d'un des épisodes les plus sanglants de l'Histoire de France: la Révolution de 1789.Eternelle adolescente, cavalière émérite, elle forme avec son frère un couple de sang qui la lie à lui jusqu'à la mort sur l'échafaud. Des ors de Versailles à la prison du Temple, elle est l'ange de fidèlité qui ne trahira pas.

Amie intime de Marie Antoinette qu'elle soutiendra jusqu'à la fin, avec la gaieté de coeur des âmes les plus hautes, elle se montre intrépide et loyale dans la tourmente.
Adorée de ses amies "Bombe " et "Rage", passionnée de billard, de jardins et de politique, elle aime plus que tout les enfants, les chevaux et ses frères. Ayant refusé de s'enfuir à l'étranger comme l'a fait une partie de la noblesse, elle est emprisonnée avec Marie Antoinette dans le donjon du Temple. A la mort des souverains on la retrouve là en compagnie de son neveu le petit Dauphin Louis XVII et de sa nièce, Madame Royale, restés orphelins. Elle résiste à toutes les brimades les plus odieuses jusqu'à ce que la guillotine s'abatte sur sa tête innocente. Elle venait d'avoir trente ans.
Sur un rythme haletant, l'auteur dresse un portrait passionnant et fourmillant de détails de cette héroïne restée inexplicablement oubliée.


Madame Elisabeth, soeur de Louis XVI est le dixième livre publié d' Elisabeth Reynaud.
En 1997 elle publie "Thérèse d'Avila ou le divin plaisir" chez Fayard, qui lui vaut un succès qui ne s'est pas démenti depuis.
Puis elle enchaîne avec "Jean de la Croix, fou de Dieu" chez Grasset.
En 2005 elle publie "Elisabeth de Hongrie, princesse des pauvres" aux Presses de la Renaissance.
En 2003, elle crée une association dont elle est la présidente: "FEMMES EN MOUVEMENT",  dont l'objet est de rendre compte de ce que les femmes inventent dans le monde pour se battre contre toutes les formes de misère.
La même année elle met en oeuvre une revue semestrielle intitulée "ADA  ou le génie des femmes" où elle rend compte de ce que son association recueille comme témoignages dans les domaines artistiques, sociétaux ou humanistes.
Dans le numéro 1 de ADA, paru en 2005, on trouve un portrait de quatre pages de Anna Politkovskaïa, assassinée depuis.

Elisabeth Reynaud n'a de cesse de retracer à travers de grands destins de femmes, connues ou inconnues, la généalogie de celles qui ont apporté leur forces et leur génie à améliorer le sort de l'humanité.





LE PRIX BEL AMI JEUNESSE 2007 A ETE DECERNE LE MÊME JOUR À :















Mélusine Vaglio
  pour :
Kitty Lord et les Gardiens de l’Alliance,Ed. Hachette jeunesse.

Mélusine Vaglio est née à Arras. Très vite, sa famille vient s’installer à Cambrai qui lui offre le cadre d’une enfance paisible. Après un parcours studieux dans le secondaire, elle accomplit son cursus universitaire à Paris. L’agrégation de Lettres Modernes en poche, elle est mutée dans un collège de la banlieue parisienne, où elle exerce actuellement.

C’est la lecture d’Harry Potter qui lui a donné l’envie d’écrire pour les adolescents. En inventant le personnage de Kitty Lord, une orpheline aux pouvoirs paranormaux, Mélusine Vaglio s’est plongée dans l’étude des mythes bibliques qui nourrissent l’intrigue de sa tétralogie - un envoûtant thriller ésotérique en quatre volumes, déjà surnommé par certains le « Da Vinci Code » de la littérature jeunesse.

Dans Kitty Lord et les Gardiens de l’Alliance, l’héroïne doit affronter des tribus de Néphilim, les descendants des anges déchus, assoiffés de vengeance. Kitty saura-t-elle faire face à ces créatures maléfiques, qui tentent de délivrer les démons emprisonnés depuis des millénaires ?



Compte rendu de la soirée du 1er Mars :

 



Annonce du prix Bel Ami parut dans Livres Hebdo du 23 février 2007 :

Dans les salons de l'hôtel Bel-Ami les deux lauréates ont chacune reçu un superbe trophée de la maison DAUM représentant une fleurs de lotus sur un socle de cristal.
L'hôtel Bel-Ami leur a offert des séances de massages gratuites dans le Spa, un accès gracieux d'une année au club Energie et cinq nuits gracieuses en chambre Supérieure.
La chaîne GLA a offert pour sa part, un séjour de deux nuits en chambre double au Bairro Alto de Lisbonne, à chacune des lauréates.
La maison SWAROVSKI a offert de superbes bijoux: un pendentif en brillant et une pochette du soir bordée de strass.
La créatrice Martine HARRACA a offert deux paires de boucles d'oreilles, deux bagues et un bracelet, en brillants montés sur poudre de verre et résine transparente.

La princesse Esther Kamatari a remis les prix aux lauréates en présence de Malka Marcovich et Zahia Ziouani. On a remarqué parmi la centaine d'invités, la présence chaleureuse de l'écrivain Denis Tillinac et celle de l'auteur comblé, Jean Christophe Granger et de sa charmante épouse. Madame Elisabeth Godard avait offert six magnum de son délicieux champagne DRAPPIER.

Publié dans prixbelami

Commenter cet article